delhommeau

François Delhommeau

pubmedlogo

Contacts

Contact

Chef d'équipe : François Delhommeau

Contact administratif : Arnaud Noisette

Faculté de médecine Pierre et Marie Curie – Site Saint-Antoine – 9ème étage
27, rue Chaligny – 75571 PARIS cedex 12

Membres de l'équipe

Professeurs, Maîtres de conférence, Chercheurs, Cliniciciens

 

BILHOU-NABERA Christele

MCU-PH 

 

CHAPEL Alain

Chercheur

 

DELHOMMEAU Francois

PU-PH (Chef d'équipe)

HDR

GARCON Loic

PU-PH

HDR

GARDERET Laurent

MCU-PH

HDR

GORIN Norbert-Claude

PU-PH

HDR

LANDMAN-PARKER Judith

PU-PH

HDR

LAPILLONNE Hélène

PU-PH

HDR

LEGRAND Ollivier

PU-PH

HDR

LEVERGER Guy

PU-PH

HDR

PETIT Arnaud

PU-PH

HDR

ROUARD Hélène

MCU-PH

HDR

AUVRIGNON Anne

PH

 

CHAQUIN Michael

PH

 

BOUTROUX Hélène

CCA

 

LABOPIN Myriam

PH

 

MARZAC Christophe

PH

 

SUNER Ludovic

AHU

 

Post-doctorant, Chercheur contractuel

DARGHOUTH Dhouha

Post-doc 

 

FLANDRIN-GRESTA Pascale

Post-doc 

 

ROUSSEAU Guillaume

Post-doc

 

FRANCOIS-L'HOMME Sabine

Chercheur

 

Ingénieur et Techniciens

HARMAND Laurence

Ingénieure, PhD

 

HEBERT Nicolas

Assistant ingénieur

 

JOLLY Severine

Assistante ingénieure

 

KOBARI Ladan

Ingénieure, PhD

 

MARIE Tiffany

Assistante ingénieure

 

MAZURIER Christelle

Ingénieure, PhD

 

CAVANNA Noémie

Technicienne

 

BADOGLIO Manuela

Coordinateur d'étude

 

BEOHOU Eric

Coordinateur d'étude

 

BOUMENDIL Ariane

Coordinateur d'étude

 

DALISSIER Arnaud

Coordinateur d'étude

 

FINEL Hervé

Coordinateur d'étude

 

HOUHOU Mohamed

Coordinateur d'étude

 

MAILHOL Audrey

Coordinateur d'étude

 

POLGE Emmanuelle

Coordinateur d'étude

 

LEMAITRE Jessica

Coordinateur d'étude

 

PENISSON Eva

Coordinateur d'étude

 

Doctorant(e)s et Master

HIRSCH Pierre

Doctorant

 

Activités de Recherche

Les patients atteints de tumeurs malignes hématologiques et ceux présentant des lésions secondaires à des accidents d'irradiation ont en commun (i) une altération du pool de cellules souches hématopoïétiques (CSH), (ii) le besoin du soutien des cellules souches mésenchymateuses (CSM) et (iii) le soutien transfusionnel en globules rouges (GR) pour réparer les tissus et les anomalies de la moelle osseuse. Dans le contexte général de la thérapie cellulaire et de ses applications cliniques, l'objectif global de notre groupe est basé sur l'étude, à des fins thérapeutiques, des cellules souches humaines de la moelle osseuse (CSH et CSM) et des cellules souches induites à la pluripotence (iPS). L’équipe dirigée par Luc Douay travaille selon 4 axes de recherche principaux :

WP1. PRODUCTION DE GLOBULES ROUGES A VISEE TRANSFUSIONNELLE dont l'objectif est la production de GR de culture (GRc) à partir de cellules souches adultes ou pluripotentes pour la transfusion. Le projet est: (i) de comprendre les mécanismes qui contrôlent la différenciation érythroïde, (ii) la conception des conditions de production industrielle de GRc.

WP2. CELLULES SOUCHES POUR LA REPARATION TISSULAIRE : Deux modèles sont étudiés: (i) la plasticité et la communication cellulaire dans le myélome multiple(MM) dans le but de déterminer si des CSM isolées du tissu adipeux (Ad-MSC) de patients atteints de MM pourraient être utilisées à des fins thérapeutiques pour améliorer les lésions osseuses chez les patients, et (ii) la production de cellules souches hématopoïétiques provenant d’iPS d’origine non hématopoïétique chez des patients atteints d’hémopathies ou du syndrome d'irradiation aiguë et l’étude de leur capacité de reconstitution hématopoïétique dans le modèle de souris NOD / SCID en tant que stratégie thérapeutique innovante du syndrome hématopoïétique.

WP3. ANOMALIES MOLÉCULAIRES DES HEMOPATHIES MYELOIDES : Ce projet est d'étudier les anomalies moléculaires dans les hémopathies myéloïdes, la leucémie myéloïde aiguë et notamment syndromes myéloprolifératifs, chez l'adulte et l'enfant. Le projet comprend l'analyse de la phylogénie clonale de ces tumeurs malignes et le rôle de certaines mutations dans l'initiation de la leucémie, et de l'utilisation des caractéristiques des cellules souches leucémiques comme marqueurs de la maladie résiduelle.

WP4. ÉTUDE ÉPIDÉMIOLOGIQUE ET EVALUATION DE DE L’EFFET THERAPEUTIQUE DE LA GREFFE DE CSH : Les objectifs et développements futurs de l'EBMT sont :(i) de mieux définir le rôle de la transplantation dans ses sous-groupes de patients en fonction de nouveaux marqueurs biologiques, (ii) de définir la meilleure stratégie à adopter en terme de conditionnement et le choix du donneur en accord avec les développements en cours (comparaison greffe de double sang de cordon versus greffe de CSH de sang de cordon intra-osseuse, évaluation de nouveaux médicaments), (ii) d'évaluer la meilleure option thérapeutique chez les patients à haut risque présentant des maladies réfractaires, (iv) d'étudier l'impact de différents paramètres socio-économiques sur les résultats obtenus chez les patients (v) d'évaluer le coût de la transplantation et de mener différences études pour réduire les coûts en tenant compte de la qualité de vie.

Giarratana, M.-C., Rouard, H., Dumont, A., Kiger, L., Safeukui, I., Le Pennec, P.-Y., François, S., Trugnan, G., Peyrard, T., Marie, T., et al. (2011). Proof of principle for transfusion of in vitro-generated red blood cells. Blood 118, 5071–5079.

Rouzbeh, S., Kobari, L., Cambot, M., Mazurier, C., Hebert, N., Faussat, A.-M., Durand, C., Douay, L., and Lapillonne, H. (2015). Molecular signature of erythroblast enucleation in human embryonic stem cells. STEM CELLS 33, 2431–2441.

Delhommeau F. Effect of mutation order on myeloproliferative neoplasms.N Engl J Med. 2015 May 7;372(19):1865

Pronier E, Almire C, Mokrani H, Vasanthakumar A, Simon A, da Costa Reis Monte Mor B, Massé A, Le Couédic JP, Pendino F, Carbonne B, Larghero J, Ravanat JL, Casadevall N, Bernard OA, Droin N, Solary E, Godley LA, Vainchenker W, Plo I, Delhommeau F. Inhibition of TET2-mediated conversion of 5-methylcytosine to 5-hydroxymethylcytosine disturbs erythroid and granulomonocytic differentiation of human hematopoietic progenitors. Blood. 2011 Sep 1;118(9):2551-5.

Gorin NC, Labopin M, Piemontese S, Arcese W, Santarone S, Huang H, Meloni G, Ferrara F, Beelen D, Sanz M, Bacigalupo A, Ciceri F, Mailhol A, Nagler A, Mohty M; Acute Leukemia Working Party of the European Society for Blood and Marrow Transplantation. T-cell-replete haploidentical transplantation versus autologous stem cell transplantation in adult acute leukemia: a matched pair analysis. Haematologica. 2015 Apr;100(4):558-64

Prediction of Allogeneic Hematopoietic Stem-Cell Transplantation Mortality 100 Days After Transplantation Using a Machine Learning Algorithm: A European Group for Blood and Marrow Transplantation Acute Leukemia Working Party Retrospective Data Mining Study. Shouval R, Labopin M, Bondi O, Mishan-Shamay H, Shimoni A, Ciceri F, Esteve J, Giebel S, Gorin NC, Schmid C, Polge E, Aljurf M, Kroger N, Craddock C, Bacigalupo A, Cornelissen JJ, Baron F, Unger R, Nagler A, Mohty M. J Clin Oncol. 2015 Oct 1;33(28):3144-51

Publications:

pubmedlogo

kourilsky.jpg

Centre De Rercherche (CdR) Saint-Antoine
INSERM - UMR S 938

Hôpital St-Antoine

Contact
Tél : +(33) 1 49 28 46 87

Activer le Plan

Centre De Recherche Saint-Antoine

Le CRSA, UMRS_938 a été renouvelé par l'Inserm et l'UPMC pour 5 ans (Janvier 2014-Décembre 2018).

Dernières publications

Présentation du centre

Le CRSA regroupe un très fort potentiel pour la recherche biomédicale à la fois fondamentale et translationnelle. Les travaux de recherche sont réalisés en collaboration avec les services cliniques et biologiques des hôpitaux Saint-Antoine-Tenon-Armand Trousseau appartenant au même groupe hospitalier. Le CRSA est composé de 14 équipes de recherche labelisées par l'Inserm et l'UPMC et une équipe administrative, localisées principalement sur le site de l'hôpital Saint-Antoine et de l'hôpital Armand Trousseau.

Activités scientifiques

Le CRSA a deux thématiques scientifiques étroitement liées : la recherche en cancérologie et hématologie; et la recherche sur le métabolisme et l'inflammation. Ces thématiques sont étudiées au niveau fondamental, physiopathologique, préclinique et clinique.

Équipements collectifs et plateformes techniques

Le CRSA dispose de plateformes techniques (Plateformes d'hébergement et d'expérimentation animale, laboratoires L2, L3 ) mais a également accès sur le site au réseau des plateformes UPMC telles que la spectrométrie de masse, lipidomique et protéomique, l'imagerie et la cytométrie en flux.